DERNIERS MATCHS
Vendredi 20 juillet 2018
Équipe P CS E
Victoriaville 4 9 2 F
Thetford Mines 5 7 1 Box
PROCHAINS MATCHS
Dimanche 22 juillet 2018
Victoriaville
Montréal
14:00
(Stade Raymond Daviault)

Victoriaville
St-Jérôme
19:00
(Parc Melançon)

Classement
Division Louisville Slugger
Équipe PJ V D PCT DIF
St-Jean-sur-Richelieu 21 15 6 .714 0.0
Montréal 22 14 8 .636 1.5
Acton Vale 24 12 12 .500 4.5
St-Jérôme 21 10 11 .476 5.0
Ottawa 17 8 9 .471 5.0

Division B45
Équipe PJ V D PCT DIF
Coaticook 23 14 9 .609 0.0
Thetford Mines 21 11 10 .524 2.0
Victoriaville 25 11 14 .440 4.0
Sherbrooke 23 8 15 .348 6.0
Shawinigan 21 6 15 .286 7.0

Partenaires
Nouvelles
03 mai 2018
Présentation des équipes pour 2018 : le Cactus de Victoriaville

Sherbrooke, le 3 mai 2018 - La saison 2018 de la Ligue de Baseball Majeur du Québec prendra son envol dans moins d'un mois maintenant et, pour vous préparer à cette 17e saison du circuit, nous vous avons concocté une série d'articles pour vous présenter les joueurs clés de chacune des formations. Une équipe sera à l'honneur chaque mardi et jeudi d'ici le match d'ouverture qui aura lieu le 19 mai prochain au stade Léo-Asselin d'Acton Vale.

De l'aveu même du directeur-général Jonathan Camiré, la saison 2017 du Cactus de Victoriaville a été décevante. La formation présentait une excellente équipe sur papier, mais elle n'a jamais été complète sur le terrain, ce qui explique qu'elle n'a pu faire mieux qu'une fiche de 15 victoires et 18 défaites. La saison avait pourtant bien commencé, mais les choses se sont gâtées quand David Glaude, qui avait débuté la saison à Victoriaville, a été rappelé par les Aigles de Trois-Rivières et a terminé la saison dans la ligue Can-Am. Par la suite, le Cactus a dû composer avec de nombreuses blessures, des joueurs moins présents qu'à l'habitude, d'autres qui ont privilégié un niveau inférieur... et a terminé la saison avec 7 défaites à ses 8 derniers matchs, avant de baisser pavillon en trois petites rencontres au premier tour éliminatoire face au Big Bill de Coaticook.

La saison morte a aussi été mouvementée pour l'équipe, alors que les vétérans Jean-François Béliveau et Jonathan Camiré ont annoncé leur retraite (ce dernier demeure tout de même avec l'équipe à titre de directeur-gérant) et que leur joueur étoile des dernières années, Michael Zgorzelski, a décidé de ne pas revenir. Le Cactus a aussi reçu la mauvaise nouvelle qu'Étienne Blanchette disputera un maximum de 10 parties dans la LBMQ cette saison, car il a choisi de s'aligner avec une équipe de calibre senior BB et ne peut disputer plus de 10 matchs à un niveau supérieur. Il devrait tout de même se qualifier pour les séries éliminatoires.

Pour la saison qui s'en vient, le Cactus espère convaincre Normand Gosselin de venir jouer à Victoriaville. Cet ancien de l'organisation des Capitales de Québec, qui a aussi porté les couleurs des Blue Sox de Thetford Mines dans la LBMQ, pourrait s'avérer utile pour le Cactus, tant sur le monticule qu'à la plaque. L'équipe des Bois-Francs a aussi mis la main sur les prospects Christopher Acosta-Tapia et Philippe Berthiaume, deux voltigeurs. Dans leurs cas, il faudra attendre la fin de la saison dans la NCAA pour savoir s'ils viendront jouer au stade Rémi-Deshaies.

La présence pour toute la saison du frappeur de puissance Mario Jr Côté, qui s'est joint à l'équipe à la date limite des transactions l'été dernier suite à un échange avec St-Jean-sur-Richelieu, devrait palier à la perte de Zgorzelsky. Jean-François Hamel, qui a manqué la majeure partie de la saison dernière pour des raisons familiales, devraient aussi être plus présent en 2018. L'offensive du Cactus ne tournera donc pas autour d'un seul gros frappeur et sera d'avantage un travail collectif qui débutera avec Julien Bélanger (.318, 17 PM et 8 BV), véritable bougie d'allumage pour l'équipe. Viendra ensuite Pier-Olivier Dostaler (.337, 19 PM et 13 PP), Jean-François Hamel (.314), Mario Jr Côté (2 CC et 10 PP) et David Cyr (.278, 2 CC et 24 PP). 

Sur le monticule, Francis Michel (4V-5D et 1 VP, mpm de 3.29) et René-Dave Pelchat (5V-4D et 1 VP, mpm de 2,90) seront encore les piliers de la rotation. Didier Landry (3V-2D, mpm de 3,68) obtiendra aussi sa part de départs. La relève sera l'affaire de Pier-Olivier Dostaler, Pierre-Olivier Marcoux et Rudy Vandervalk, récemment obtenu du Big Bill de Coaticook.

Malgré les coups durs de la saison morte, Jonathan Camiré demeure positif : « Si plusieurs croient que nous avons perdu des plumes avec le départ de joueurs d'impact, je crois qu'au contraire, ça va tisser l'équipe plus étroitement. Quand nous avons gagné le championnat de la saison et atteint la finale contre les Blue Sox, nous n'avions pas la meilleure formation de la LBMQ mais on jouait en équipe et les succès sont venus. C'est ce message que les joueurs du Cactus doivent comprendre. »

La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec !

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ