DERNIERS MATCHS
Dimanche 15 juillet 2018
Équipe P CS E
Montréal 13 18 1 F
Victoriaville 4 12 2 Box

St-Jérôme 5 12 1 F
Victoriaville 3 3 3 Box
PROCHAINS MATCHS
Vendredi 20 juillet 2018
Victoriaville
Thetford Mines
20:00
(Stade des Caisses Desjardins)

Classement
Division Louisville Slugger
Équipe PJ V D PCT DIF
St-Jean-sur-Richelieu 20 15 5 .750 0.0
Montréal 20 12 8 .600 3.0
Acton Vale 23 12 11 .522 4.5
St-Jérôme 19 9 10 .474 5.5
Ottawa 14 6 8 .429 6.0

Division B45
Équipe PJ V D PCT DIF
Coaticook 23 14 9 .609 0.0
Thetford Mines 20 10 10 .500 2.5
Victoriaville 24 11 13 .458 3.5
Sherbrooke 21 7 14 .333 6.0
Shawinigan 20 6 14 .300 6.5

Partenaires
Revue de presse
Quand rien ne va...
2013-05-20

À sa deuxième sortie de la saison, dimanche soir, le Cactus de Victoriaville a goûté à la médecine du puissant Royal LePage Plus de Saint-Jérôme. Après une manche de jeu, les livres étaient, ni plus ni moins, fermés.

Le partant Pierre-Luc Champagne a accordé huit points dès la manche initiale. Son vis-à-vis, Martin Johnson, a quant à lui frôlé la perfection. Il a réussi un match sans point ni coup sûr. Il n'a accordé qu'un but sur balles et il a atteint un frappeur.

Outre Champagne, qui a concédé neuf points en trois manches de travail, Marc-André Cloutier a été victime de la puissante attaque du Royal. Il a vu ses rivaux croiser le marbre à cinq reprises en une manche. Michaël Boucher n'a, pour sa part, rien alloué en deux manches.

«C'est une partie à oublier. Rien ne fonctionnait, et ce, autant en attaque qu'en défensive. Il est toutefois préférable que ça survienne en début de saison. Il faut simplement mettre cette rencontre derrière nous et nous concentrer sur notre prochain duel», a souligné le joueur-entraîneur Jean-François Béliveau.

Cette contre-performance est venue jeter de l'ombre sur la brillante prestation de l'équipe à son premier match, vendredi dernier à Coaticook, alors qu'elle a surpris le Big Bill par la marque de 5 à 1. Jonathan Camiré, qui a pris la relève de Patrick Henrichon blessé à l'aine durant la période d'échauffement, a été efficace sur la butte, n'accordant qu'un point en quatre manches. L'Américain Michael Zgorzelski, crédité du gain, a complété le travail au monticule. En attaque, Marc-André Jodoin a frappé en lieu sûr à deux reprises, alors que Jean-François Béliveau a produit deux points.

«Au cours de ce match, Michael Zgorzelski a démontré qu'il pourrait être dominant cette saison au monticule», a vanté Béliveau. En attaque, le nouveau venu Marc Bourgeois est toujours en quête d'un premier coup sûr. Il a été blanchi en six apparitions au bâton. «Il a besoin d'une certaine période d'adaptation. Disons qu'il a fait face à des balles rapides explosives au cours des dernières campagnes. Il est présentement en avance sur les lancers. Ce n'est toutefois pas inquiétant dans son cas. Il affiche une attitude exemplaire. Quand il aura trouvé son rythme, il sera assurément un joueur d'impact», a prédit le pilote du Cactus.

Sa troupe reprendra le collier, vendredi soir (24 mai), alors qu'elle visitera les Castors à Acton Vale. Deux jours plus tard, le dimanche 26 mai à 13 h, le Cactus effectuera son ouverture locale. Pour l'occasion, les représentants de Montréal seront de passage au stade de Victoriaville.

En principe, face aux Castors, Jonathan Camiré obtiendra son deuxième départ de la saison, alors que Francis Michel, absent pour des raisons professionnelles au cours du dernier week-end, devrait être au monticule contre les Orioles 3 Brasseurs. Patrick Henrichon, ennuyé par une blessure à l'aine, ne devrait pas être disponible.


Texte de Ghyslain Chauvette



Source : La Nouvelle Union - Victoriaville
http://www.lanouvelle.net/Sports/Baseball/2013-05-20/article-3252691/Quand-rien-ne-va/1