DERNIERS MATCHS
Jeudi 31 août 2017
Équipe P CS E
Coaticook 6 7 0 F
Victoriaville 5 7 1 Box
PROCHAINS MATCHS
Aucun match au calendrier
Classement
Division B45
Équipe PJ V D PCT DIF
Thetford Mines 33 25 8 .758 0.0
Victoriaville 33 15 18 .455 10.0
Coaticook 33 12 21 .364 13.0
Sherbrooke 33 9 24 .273 16.0

Division Louisville Slugger
Équipe PJ V D PCT DIF
Acton Vale 33 24 9 .727 0.0
Montréal 33 23 10 .697 1.0
St-Jean-sur-Richelieu 33 19 14 .576 5.0
St-Jérôme 33 13 20 .394 11.0
Shawinigan 33 12 21 .364 12.0

Division Cogéco
Équipe PJ V D PCT DIF
Ottawa 9 1 8 .111 0.0

Partenaires
Revue de presse
Le Cactus tient tête au Big Bill, mais s?incline
2012-06-20

Le Cactus de Victoriaville semble enfin avoir pris sa vitesse de croisière. Après avoir éprouvé de sérieux ennuis lors du premier tiers du calendrier régulier, les protégés de Mario Roy affichent finalement plus d'aplomb. Sans être devenus une puissance au sein de la Ligue de baseball senior élite du Québec, ils livrent, depuis une semaine, une bien meilleure opposition aux équipes adverses.

En quête d'une troisième victoire de suite, mercredi soir, face au Big Bill de Coaticook, le Cactus s'est incliné par le pointage de 6 à 4. Il est cependant passé bien près de surprendre son puissant rival.

Après cinq manches, les Victoriavillois menaient 4 à 3, grâce, notamment, au brio de l'artilleur gaucher Jean-François Daneault, qui a connu son meilleur départ depuis le début de la campagne.

La sixième manche a cependant été fatale aux locaux, qui ont vu le Big Bill prendre les devants 6 à 4 dans la controverse. Avec des coureurs au premier et au deuxième but, Benjamin Laroche a tenté l'amorti, mais s'est ravisé lorsqu'il s'est aperçu que le lancer de Jonathan Camiré était légèrement à l'intérieur. L'arbitre derrière le marbre a estimé que la balle avait frôlé le chandail du frappeur. Celui-ci a donc obtenu une passe gratuite vers le premier coussin. Cet appel a été le début de la fin pour le Cactus. Steve Charbonneau a d'abord frappé un ballon-sacrifice, poussant Hugo Lalonde au marbre. Jean-Sébastien Gauthier, par la suite, a permis à Vincent Guay de croiser le marbre sur un optionel. Un simple de Daniel Lachance a concrétisé cette poussée de trois points du Big Bill. Gauthier a marqué.

L'entraîneur-chef du Cactus, Mario Roy, s'est entretenu durant de nombreuses minutes avec l'arbitre à la suite de l'appel controversé. Celui-ci a consulté l'autre officiel, mais la décision n'a pas été infirmée.

«Cette manche nous a été fatale. Ça a commencé avec une erreur de notre joueur de troisième but, qui aurait dû capter la flèche frappée en sa direction. Puis, ce mauvais appel de l'officiel s'est ajouté. Ça a ouvert la porte à l'adversaire», a partagé Roy.

Le Cactus avait le vent dans les voiles avant cette manche. Après avoir vu le Big Bill ouvrir la marque en troisième manche grâce à un simple de Steve Charbonneau, les Victoriavillois ont répliqué dès leur tour au bâton. Jonathan Camiré a produit deux points sur un simple, portant la marque à 2 à 1. Il a également croisé la plaque à la suite d'un double de Francis St-Louis lors de la même manche.

En cinquième manche, le Big Bill a créé l'égalité. Alors que Camiré était au monticule, en relève à Daneault, Jean-Sébastien Gauthier a produit un point sur un double. Puis, ce fut au tour de Daniel Lachance de frapper la balle en lieu sûr. Son simple a permis aux siens de niveler les chances 3 à 3 lorsque Gauthier a marqué à partir du deuxième coussin.

Malgré ce revers quelque peu crève-coeur, puisque le Cactus a eu les devants plus de la moitié de la rencontre, Mario Roy s'est montré optimiste. «La semaine dernière, on parlait de tous nos problèmes, tant au bâton qu'en défensive. Le discours est complètement différent aujourd'hui. Avant la rencontre de ce soir, nous avions signé deux victoires consécutives. Nous jouons avec beaucoup plus d'aplomb. Ce soir, nous avons été dans le coup jusqu'à la fin face à une puissance du circuit. C'est de bon augure», a-t-il partagé.

Roy a vanté, notamment, le travail de Jean-François Daneault. En quatre manches et deux tiers, il a concédé trois points mérités sur huit coups sûrs. Il a alloué huit buts sur balles et retiré un frappeur sur des prises. C'est sous les applaudissements de la foule qu'il a cédé sa place à Jonathan Camiré en cinquième manche.

Ce dernier, pour sa part, a oeuvré durant deux manches et un tiers. Il a concédé trois points non mérités sur deux coups sûrs et deux buts sur balles. Il a retiré un frappeur sur des prises. C'est à sa fiche que la défaite a été imputée.

Du côté du Big Bill, la victoire revient au droitier Marc-André Ronda, qui s'est amené en relève à Dominic Viens en quatrième manche. En trois manches, il a alloué un point mérité. L'adversaire a frappé la balle en lieu sûr à quatre reprises. Il a réussi trois retraits sur des prises en plus d'allouer trois buts sur balles. Hugo Lalonde a été crédité d'un sauvetage. Viens, quant à lui, a alloué trois points mérités sur quatre coups sûrs. Il a concédé deux buts sur balles en trois manches de travail.

En attaque, Jean-François Béliveau et Jonathan Camiré ont réussi deux coups sûrs chacun. Béliveau a aussi obtenu un but sur balles. Francis St-Louis a enregistré un simple et un double.

Le Cactus, qui présente désormais une fiche de trois victoires et neuf revers, reprendra l'action vendredi, alors qu'il accueillera la visite du Vertdure de Trois-Rivières (6-6). Le match sera présenté à 20 h, au Stade de Victoriaville. Le lendemain, à 15 h, le Cactus accueillera les Ailes du Québec.

«Considérant que nous jouons avec beaucoup plus d'aplomb dernièrement, il s'agit de deux matchs à notre portée», a fait savoir Roy. Celui-ci, par ailleurs, n'était pas en mesure d'identifier les partants pour ces deux rencontres. «On prévoyait donner un départ à Jonathan (Camiré), mais puisqu'il a été utilisé ce soir, nous devrons possiblement revoir notre plan de match», a conclu l'entraîneur.



Source : Nouvelle Union
http://www.lanouvelle.net/Sports/Baseball/2012-06-20/article-3013603/Le-Cactus-tient-tete-au-Big-Bill%2C-mais-s%26rsquoincline/1