DERNIERS MATCHS
Jeudi 31 août 2017
Équipe P CS E
Coaticook 6 7 0 F
Victoriaville 5 7 1 Box
PROCHAINS MATCHS
Aucun match au calendrier
Classement
Division B45
Équipe PJ V D PCT DIF
Thetford Mines 33 25 8 .758 0.0
Victoriaville 33 15 18 .455 10.0
Coaticook 33 12 21 .364 13.0
Sherbrooke 33 9 24 .273 16.0

Division Louisville Slugger
Équipe PJ V D PCT DIF
Acton Vale 33 24 9 .727 0.0
Montréal 33 23 10 .697 1.0
St-Jean-sur-Richelieu 33 19 14 .576 5.0
St-Jérôme 33 13 20 .394 11.0
Shawinigan 33 12 21 .364 12.0

Division Cogéco
Équipe PJ V D PCT DIF
Ottawa 9 1 8 .111 0.0

Partenaires
Revue de presse
«Nous ne sommes pas là pour rester dans le bas du classement»
2011-09-13

Le directeur général du Cactus de Victoriaville, Marc-André Jodoin, n'a pas l'intention de demeurer les bras croisés durant la saison morte. S'il trace un bilan relativement positif du retour de l'équipe dans la Ligue de baseball senior élite du Québec, il ne cache pas qu'il a trouvé difficile d'accumuler les défaites, alors que la formation n'a pu faire mieux qu'un dossier de 10 gains et 23 revers.

«Pour une première année, nous n'avions pas véritablement d'attentes. Nous savions que la première saison serait la plus difficile. Nous ne sommes toutefois pas là pour rester dans le bas du classement. Dès la prochaine campagne, il faut flirter avec une fiche de .500», a-t-il commenté, quelques semaines après l'élimination des siens.

Il estime que l'avenir du Cactus s'annonce prometteur avec la présence de plusieurs jeunes espoirs. Les deux premiers choix de l'équipe l'an dernier, Gabriel Vincent et Francis St-Louis, ont répondu aux attentes.

Au cours des prochains mois, Jodoin veut également s'assurer les services du puissant frappeur gaucher Kevin Denis-Fortier sur une base régulière. Il s'attend également à ce que Jonathan Camiré et Louis-Alexandre Morin, entre autres, fassent officiellement le saut avec la formation.

«Ces deux derniers joueurs sont de calibre senior élite et ce sont deux gars locaux par surcroît. Jonathan Camiré peut aussi offrir de précieuses manches au monticule», a souligné Jodoin.

En plus de ce renfort, le directeur général du Cactus prépare déjà activement la prochaine séance de sélection qui se tiendra en novembre. «Notre priorité est de mettre la main sur des lanceurs. Pour connaître du succès, nous devons jouir d'une profondeur appréciable au monticule, ce qui n'a pas été le cas cette année», a-t-il dit.

Il reste que Jodoin devra faire preuve d'imagination s'il désire améliorer sa formation au repêchage. Pour l'instant, il ne se fera entendre pour la première fois qu'en deuxième ronde. Il ne possède effectivement pas de choix de premier tour.

Un léger déficit
Si le Cactus a connu des hauts et des bas sur le terrain au cours de la dernière campagne, ça a également été le cas au guichet. Les spectateurs ont été peu nombreux à assister aux rencontres locales au parc Bois-Francs.

L'ouverture du nouveau terrain en séries a cependant créé un engouement marqué. Les deux matchs présentés contre le Vertdure de Trois-Rivières durant les éliminatoires ont d'ailleurs permis d'alléger le déficit des actionnaires.

«Sans ces deux rencontres, le déficit aurait été significatif. Nous nous en tirons finalement pas si mal. C'est ce qui nous permet d'être optimistes en vue de la prochaine saison, notre première complète au nouveau terrain», a soulevé le directeur général du Cactus. (G.C.)



Source : La Nouvelle
http://www.lanouvelle.net/Sports/Baseball/2011-09-13/article-2747022/%26laquo%3BNous-ne-sommes-pas-la-pour-rester-dans-le-bas-du-classement%26raquo%3B/1