DERNIERS MATCHS
Jeudi 31 août 2017
Équipe P CS E
Coaticook 6 7 0 F
Victoriaville 5 7 1 Box
PROCHAINS MATCHS
Aucun match au calendrier
Classement
Division B45
Équipe PJ V D PCT DIF
Thetford Mines 33 25 8 .758 0.0
Victoriaville 33 15 18 .455 10.0
Coaticook 33 12 21 .364 13.0
Sherbrooke 33 9 24 .273 16.0

Division Louisville Slugger
Équipe PJ V D PCT DIF
Acton Vale 33 24 9 .727 0.0
Montréal 33 23 10 .697 1.0
St-Jean-sur-Richelieu 33 19 14 .576 5.0
St-Jérôme 33 13 20 .394 11.0
Shawinigan 33 12 21 .364 12.0

Division Cogéco
Équipe PJ V D PCT DIF
Ottawa 9 1 8 .111 0.0

Partenaires
Revue de presse
Trois Cactus parmi les étoiles
2009-11-08

Trois joueurs du Cactus de Victoriaville ont été nommés au sein de la première équipe d’étoiles dans la Ligue de baseball senior élite du Québec.

Il s’agit du deuxième but Jean-François Béliveau, de l’arrêt-court Marc-André Charbonneau et du receveur Matthieu Veilleux.

Ce dernier a également été considéré pour le titre du meilleur frappeur recru. Au cours de la saison, il a maintenu une moyenne au bâton de .342. Il a frappé trois longues balles. Il a fait produire 19 points.

Béliveau a, quant à lui, été considéré pour le titre d’entraîneur de l’année. Dans le cas de Charbonneau, il a été élu le meilleur frappeur de la ligue et le grand champion des coups de circuit.

Il a conservé une moyenne au bâton de .413. Il a frappé un impressionnant total de 13 circuits et il a fait produire 49 points. Ces trois joueurs ont été honorés, samedi soir, lors du gala de fin de saison au Club de golf d’Acton Vale.

Durant l’événement, l’ancien propriétaire du Cactus, Éric Champagne, a été chaudement applaudi. Le président de la ligue, Daniel Bélisle, a tenu à souligner son apport au sein du circuit au cours des dernières années.

En plus du Cactus, Éric Champagne a déjà été propriétaire des Castors d’Acton Vale. Ce passionné de baseball, qui vient tout juste de vendre la concession victoriavilloise à François Lécuyer, un résidant de Thetford Mines, s’est dit extrêmement touché par cet hommage.

«Ça m’a fait chaud au cœur. Disons que je suis venu bien près de laisser couler quelques larmes, a-t-il confié. Je ne savais pas que j’étais aussi apprécié par mes homologues. Le président a dit qu’il ne pourrait pas me refuser une équipe si je décidais de reprendre du service dans quelques années. Qui sait ce que l’avenir nous réserve. Je suis toujours habité par la passion de ce sport.»



Source : La Nouvelle
http://www.lanouvelle.net/article-398758-Trois-Cactus-parmi-les-etoiles.html