DERNIERS MATCHS
Jeudi 31 août 2017
Équipe P CS E
Coaticook 6 7 0 F
Victoriaville 5 7 1 Box
PROCHAINS MATCHS
Dimanche 20 mai 2018
Shawinigan
Victoriaville
14:00
(Stade Rémi-Deshaies)

Classement
Division B45
Équipe PJ V D PCT DIF
Coaticook 0 0 0 .000 ----
Sherbrooke 0 0 0 .000 ----
Thetford Mines 0 0 0 .000 ----
Victoriaville 0 0 0 .000 ----

Division Cogéco
Équipe PJ V D PCT DIF
Ottawa 0 0 0 .000 ----

Division Louisville Slugger
Équipe PJ V D PCT DIF
Acton Vale 0 0 0 .000 ----
St-Jérôme 0 0 0 .000 ----
Montréal 0 0 0 .000 ----
Shawinigan 0 0 0 .000 ----
St-Jean-sur-Richelieu 0 0 0 .000 ----

Partenaires
Revue de presse
Le 4*44 opte pour un receveur
2008-11-16

La direction du 4*44 de Victoriaville a fait de Mathieu Veilleux, des Athlétiques BRP de Sherbrooke, son choix de première ronde au repêchage de la Ligue de baseball senior élite du Québec.

Veilleux, un receveur reconnu pour ses qualités défensives, a terminé son stage junior en Estrie. Il avait cependant disputé les campagnes précédentes dans l’uniforme des Aigles de Trois-Rivières.

Les dirigeants du 4*44 ont pu se faire entendre au premier tour après avoir cédé leur choix de première ronde de l’an dernier, Jean-François Roy, au Vertdure de Trois-Rivières.

En deuxième ronde, le 4*44 a réclamé le voltigeur Nicolas Gaumond et le joueur de premier but Jimmy Ouellet, respectivement des Diamants de Québec et des Alouettes de Charlesbourg.

Au tour suivant, il a mis la main sur le lanceur Dominic Desnoyers, des Alouettes de Charlesbourg, avant de sélectionner, en sixième ronde, le receveur Alexandre Laroche-Brisson, des Voyageurs Maestro de Saguenay.

«Dans les circonstances, nous sommes satisfaits de notre séance de sélection. Nous voulions nous améliorer derrière le marbre et c’est ce que nous avons fait», a souligné le directeur général Éric Champagne.

«Au monticule, avec la venue probable des vétérans Guy Roy et Pat Plante, nous serons plutôt bien nantis. Sans compter qu’il peut y avoir encore des changements avant l’ouverture de la prochaine campagne», a-t-il renchéri.

Champagne a entretenu de nombreux pourparlers avec ses homologues, mais il n’a pas été capable de s’entendre sur un possible échange. «Il n’y a toujours pas de neige au sol. Nous avons encore beaucoup de temps pour conclure des transactions», a-t-il dit après le repêchage.



Source : La Nouvelle
http://www.lanouvelle.net/article-272551-Le-444-opte-pour-un-receveur.html