DERNIERS MATCHS
Jeudi 31 août 2017
Équipe P CS E
Coaticook 6 7 0 F
Victoriaville 5 7 1 Box
PROCHAINS MATCHS
Aucun match au calendrier
Classement
Division B45
Équipe PJ V D PCT DIF
Thetford Mines 33 25 8 .758 0.0
Victoriaville 33 15 18 .455 10.0
Coaticook 33 12 21 .364 13.0
Sherbrooke 33 9 24 .273 16.0

Division Louisville Slugger
Équipe PJ V D PCT DIF
Acton Vale 33 24 9 .727 0.0
Montréal 33 23 10 .697 1.0
St-Jean-sur-Richelieu 33 19 14 .576 5.0
St-Jérôme 33 13 20 .394 11.0
Shawinigan 33 12 21 .364 12.0

Division Cogéco
Équipe PJ V D PCT DIF
Ottawa 9 1 8 .111 0.0

Partenaires
Revue de presse
Le 4*44 détrôné!
2008-09-28

Le 4*44 de Victoriaville a vendu chèrement sa peau dans la défense de son titre, mais le Vertdure de Trois-Rivières lui a finalement ravi la coupe Yvon-Gervais en finale de la Ligue de baseball senior élite du Québec. Dans le septième et ultime match, dimanche soir devant 455 spectateurs au stade Fernand-Bédard, les locaux ont savouré une victoire de 5 à 2.

Jimmy Durette était au monticule pour les visiteurs, lui qui effectuait un troisième départ en finale. Après des gains de 3-2 et 6-1, il s’est incliné, visiblement à bout de souffle.

Il faut préciser qu’il a été plutôt mal appuyé par sa défensive. Celle-ci a commis trois erreurs, dont deux qui ont permis au Vertdure de s’inscrire à la marque.

«Jimmy nous a permis de pousser la série finale à la limite. Il a bien fait à chacun de ses départs. Nul doute qu’il figurera parmi les meilleurs lanceurs du circuit la saison prochaine», a avancé le joueur-entraîneur du 4*44, Marc-André Charbonneau.

Ce dernier et Olivier Lépine ont fait produire les points des visiteurs. Lépine a été le frappeur le plus constant en séries. Il a frappé pas moins de 31 coups sûrs en 56 présences au bâton.

Le titre de joueur le plus utile en séries a toutefois été remis au Victoriavillois Sébastien Dessureault, un vétéran de plusieurs saisons avec le Vertdure.

Dessureault a remporté la partie décisive. En séries, il a maintenu un dossier de trois victoires et une défaite, avec une moyenne de points mérités de 1,81.

En attaque, il a conservé une moyenne au bâton de .392. Il a frappé six longues balles. Il a fait produire 13 points.

Des dirigeants fiers

Malgré la déception, le directeur général Éric Champagne et l’entraîneur Marc-André Charbonneau ont vanté la force de caractère de leurs protégés.

«Le Vertdure n’a perdu que cinq rencontres durant la saison régulière. Il représentait une belle machine de baseball. Nous nous sommes battus jusqu’à la fin. L’opportunisme de nos rivaux a finalement fait la différence. Ils ont marqué entre 12 et 15 points après deux retraits. De notre côté, nous avons laissé une tonne de joueurs sur les sentiers. Nous pouvons néanmoins être fiers de tous les gars. Ils n’ont jamais lâché. Ils y ont d’ailleurs cru jusqu’à la fin», ont-ils confié.

Comme c’est le cas à chaque fin de campagne, Charbonneau s’attend à quelques changements durant la saison morte. D’une part, il a fait remarquer qu’à la suite des transactions, l’équipe ne se fera entendre qu’au troisième tour à la prochaine séance de sélection. Le 4*44 ne devrait donc pas obtenir de renfort des rangs juniors.

Selon Charbonneau, cependant, le plus important est que les autorités de la ligue révisent la composition du calendrier régulier. «Le calendrier doit refléter la réalité des équipes. Bien que nous évoluions à Victoriaville, nous alignons pas moins de huit joueurs de la région de Québec. Ça n’a pas d’allure d’aller jouer, entre autres, des parties à Granby un mercredi soir. Si les dirigeants refusent de présenter des programmes doubles, plusieurs joueurs accrocheront leur gant. Le calendrier est devenu beaucoup trop exigeant», a-t-il dit.

Derrière le marbre…

*À la fin de la série finale, le vice-président de la LBSÉQ, Dominic Bolduc, a avancé que le Vertdure, cette saison, représentait la meilleure équipe de l’histoire du circuit. Sans enlever le crédit à l’adversaire, Charbonneau est plus ou moins d’accord avec cette affirmation. «Le Ciel FM a déjà présenté un alignement redoutable, avec un personnel de lanceurs inégalé. Si le Vertdure de cette année s’avère le meilleur club de l’histoire de la ligue, considérant que nous avons baissé pavillon en sept matchs, nous ne sommes sûrement pas loin derrière», a-t-il répliqué.

*Même si des changements sont à prévoir, le 4*44 devrait être encore compétitif l’an prochain. C’est ce qu’a prétendu Charbonneau.

*Le joueur-entraîneur du 4*44 croit pouvoir compter sur la présence du lanceur gaucher Pat Plante la saison prochaine. Il serait toutefois surprenant que le droitier Christian Chénard soit de retour. Il a laissé entendre qu’il prendrait sa retraite.

*Avec Pat Plante dans l’alignement en séries, Éric Champagne estime que son équipe aurait pris la mesure du Vertdure.

*La troisième fois a été la bonne pour les représentants de la Mauricie. Ils en étaient à une troisième finale consécutive. L’an dernier, ils ont perdu en cinq matchs contre le 4*44.



Source : La Nouvelle
http://www.lanouvelle.net/article-254702-Le-444-detrone.html