DERNIERS MATCHS
Jeudi 31 août 2017
Équipe P CS E
Coaticook 6 7 0 F
Victoriaville 5 7 1 Box
PROCHAINS MATCHS
Aucun match au calendrier
Classement
Division B45
Équipe PJ V D PCT DIF
Thetford Mines 33 25 8 .758 0.0
Victoriaville 33 15 18 .455 10.0
Coaticook 33 12 21 .364 13.0
Sherbrooke 33 9 24 .273 16.0

Division Louisville Slugger
Équipe PJ V D PCT DIF
Acton Vale 33 24 9 .727 0.0
Montréal 33 23 10 .697 1.0
St-Jean-sur-Richelieu 33 19 14 .576 5.0
St-Jérôme 33 13 20 .394 11.0
Shawinigan 33 12 21 .364 12.0

Division Cogéco
Équipe PJ V D PCT DIF
Ottawa 9 1 8 .111 0.0

Partenaires
Revue de presse
Plus aucun complexe sur les terrains adverses
2008-09-01

Avant le début des séries, les joueurs du 4*44 de Victoriaville disaient qu’ils ne craignaient pas d’avoir perdu l’avantage du terrain. Ils criaient haut et fort qu’ils n’avaient plus aucun complexe d’évoluer en territoire ennemi. Jusqu’à maintenant, force est d’admettre qu’ils avaient raison.

Ils ont défait les Expos, à Sherbrooke, à deux reprises. Lors du premier match, ils ont signé une éclatante victoire par la marque de 12 à 1.

Ils ont ensuite baissé pavillon devant leurs partisans, au compte de 4 à 2, en huit manches de jeu. Peu importe, de retour au domicile des Expos, dimanche soir, ils ont surpris leurs rivaux par la marque de 8 à 7. Cette rencontre a aussi nécessité une manche supplémentaire.

Les frappeurs du 4*44 ont obtenu pas moins d’une quinzaine de coups sûrs face à Jason Benson et Samuel Jutras.

«Ils alignent de bons lanceurs, mais nous avons des frappeurs pour répondre. La série est âprement disputée. Chaque petit détail peut faire la différence», a commenté le joueur-entraîneur Marc-André Charbonneau.

Ce dernier a, par ailleurs, vanté le rendement de ses artilleurs. Jean-François Paquet, Christian Chénard et Jimmy Durette ont amorcé les trois premiers affrontements de la série.

«Chacun a été en mesure de nous tenir dans la partie. De nous donner une chance raisonnable de l’emporter», a fait valoir Charbonneau.

En attaque, les gros canons du 4*44, Marc-André Charbonneau, Olivier Lépine et Stéphane Pouliot, notamment, ont répondu à l’appel. Le joueur-entraîneur n’a également pas oublié de souligner l’apport offensif de T. J. Shimizu.

Utilisé comme voltigeur de gauche et au deuxième rang du rôle offensif, Shimizu s’avère une belle trouvaille, lui qui a été acquis du Ciel FM de Rivière-du-Loup à la date limite des transactions.

«Comme deuxième frappeur, il peut exploiter sa vitesse. Il couvre aussi beaucoup de terrain en défensive», a expliqué Charbonneau.

Le quatrième match de la série sera disputé, mardi soir (2 septembre), au parc Bois-Francs. Si une cinquième et ultime partie s’avérait nécessaire, elle aurait lieu, ce soir (mercredi), au stade Amédée-Roy de Sherbrooke.



Source : La Nouvelle
http://www.lanouvelle.net/article-244908-Plus-aucun-complexe-sur-les-terrains-adverses.html