DERNIERS MATCHS
Jeudi 31 août 2017
Équipe P CS E
Coaticook 6 7 0 F
Victoriaville 5 7 1 Box
PROCHAINS MATCHS
Aucun match au calendrier
Classement
Division B45
Équipe PJ V D PCT DIF
Thetford Mines 33 25 8 .758 0.0
Victoriaville 33 15 18 .455 10.0
Coaticook 33 12 21 .364 13.0
Sherbrooke 33 9 24 .273 16.0

Division Louisville Slugger
Équipe PJ V D PCT DIF
Acton Vale 33 24 9 .727 0.0
Montréal 33 23 10 .697 1.0
St-Jean-sur-Richelieu 33 19 14 .576 5.0
St-Jérôme 33 13 20 .394 11.0
Shawinigan 33 12 21 .364 12.0

Division Cogéco
Équipe PJ V D PCT DIF
Ottawa 9 1 8 .111 0.0

Partenaires
Revue de presse
Comme «Dodo», Masson décide de revenir
2008-06-03

À l’instar de Dominique «Dodo» Michel, après une saison, Patrick Masson soulève toujours un doute quant à son retour. Cette année n’a pas fait exception.

Le voltigeur de droite du 4*44 de Victoriaville avait l’intention d’accrocher son gant à l’issue de la dernière campagne. Il n’a pas participé aux matchs préparatoires des siens, mais ses coéquipiers sont parvenus à le convaincre de revenir sur sa décision et de joindre les rangs de l’équipe.

Avec la liste des blessés et le départ de certains vétérans, sa présence était devenue, ni plus ni moins, indispensable. Il a donc réintégré l’alignement.

«À la fin de la dernière saison et en séries, j’ai regardé plusieurs parties du bout du banc. Je n’étais pas prêt à accepter un rôle de réserviste. C’est trop difficile de regarder ses coéquipiers et de ne pas pouvoir contribuer aux succès de l’équipe. C’est toujours plus facile d’être prêt lorsque tu joues sur une base régulière», a laissé entendre le principal intéressé.

Il a également fait savoir qu’il est de plus en plus difficile de concilier le travail, la famille et le baseball. «L’entraîneur est conscient que je devrai peut-être m’absenter à l’occasion. Il comprend la situation et il l’accepte», a-t-il dit.

Dans ces conditions, le frappeur droitier a décidé de poursuivre l’aventure. Il faut préciser que le sport le passionne encore autant. Ses coéquipiers se doutaient bien qu’il finirait par plier.

Ils le surnomment d’ailleurs affectueusement la «Dodo» du 4*44. «C’est vrai qu’ils me taquinent avec ça. Personnellement, je trouve la comparaison plutôt boiteuse. Dominique Michel est tellement une grande dame», a lancé Masson en riant.

Nul doute, le numéro 30 a retrouvé le plaisir de jouer depuis le commencement de la saison. Il offre d’ailleurs un rendement plus que respectable.

Au moment d’écrire ces lignes, il présentait une moyenne au bâton de .333. Il avait marqué cinq points et il en avait fait produire trois. Il avait, de plus, soutiré quatre buts sur balles.

En défensive, il s’avère une valeur sûre au champ droit, sa position naturelle. Le joueur-entraîneur Marc-André Charbonneau l’utilise également, à l’occasion, au troisième but, lorsqu’Olivier Lépine doit s’absenter.

«Je me familiarise peu à peu à jouer à l’avant-champ, mais je suis nettement plus à l’aise au champ extérieur. C’est toujours préférable de se retrouver dans ses bonnes vieilles pantoufles», a imagé Masson.

S’il offre un rendement appréciable, le 4*44 a aussi élevé son jeu d’un cran après un début de saison difficile. Après trois défaites successives, il a aligné trois victoires.

«Personne n’a paniqué. On savait que tout se remettrait en place. L’attaque a commencé à produire comme on s’y attendait. Ce n’était qu’une question de temps», a souligné le vétéran.

«Si nos lanceurs tiennent le coup, nous serons encore dangereux. Avec la blessure de Marc-André Cloutier, tous les artilleurs devront en donner un peu plus. Puis, nous devrons poursuivre notre travail offensivement», a-t-il ajouté.

L’an dernier, à l’instar de plusieurs de ses coéquipiers, Masson a mis la main sur son premier championnat en carrière dans les rangs seniors. En finale, le 4*44 a défait le Vertdure de Trois-Rivières en cinq rencontres.



Source : La Nouvelle
http://www.lanouvelle.net/article-219140-Comme-Dodo-Masson-decide-de-revenir.html